Carl Lukalu,
directeur de l’Eurometropolitan e-campus

Afin de former le personnel des Services Publics à ces nouveaux usages, le Fond Social Européen et la Région wallonne financent des formations gratuites. Explications de Carl Lukalu, directeur de l’Eurometropolitan e-campus.

À quels défis le secteur public fait-il face en matière de numérisation des services ?

Carl Lukalu : « Les nouvelles technologies ont pris une telle ampleur dans notre vie quotidienne qu’elles nécessitent une réorganisation interne des services publics. Le citoyen est de plus en plus connecté, ce qui entraîne une relation toute différente vis-à-vis de celui-ci. E-mails, applications smartphone, tablettes pédagogiques dans l’enseignement… Tous ces nouveaux usages impliquent que les utilisateurs y soient formés. C’est pourquoi le Fond Social Européen et la Région wallonne ont décidé de financer des formations destinées essentiellement au personnel des services publics. »

En quoi consistent ces formations ?

C.L. : « Il existe différents types de formations : les “Smart Cities” se divisent en deux volets : structuration de l’information et identité numérique. Le premier présente les avantages et les possibilités des outils numériques pour leurs différents services, encourageant l’interactivité citoyenne. Le second, plus technique, concerne par exemple la gestion des données (data). Les formations “Smart School” proposent une approche différente de l’enseignement et offrent aux professeurs une formation théorique et pratique des outils qu’ils peuvent adopter en classe. Enfin, les “Smart training” sont plus adaptées aux PME. »

Qu’espérez-vous pour l’avenir ?

C.L. : « Nous observons un réel engouement de la part du personnel des services publics pour ces formations. Nous espérons que cela continuera à évoluer, dans une réflexion plus régionale qui intègrera l’ensemble des communes de Wallonie. »