Quelles sont les missions de votre agence ?

Patric Derweduwen - Elles sont au nombre de cinq. Un : la communication, la sensibilisation et la promotion de la sécurité routière ; cette mission résulte des transferts de compétences dans le cadre de la 6e Réforme de l’Etat. Deux : le soutien à la politique de contrôle et de sanction. Trois : la collecte et l’analyse de statistiques de sécurité routière. Quatre : l’information et l’orientation des victimes de la route et de leurs proches notamment dans leurs démarches administratives, afin d’éviter une victimisation secondaire ; nous ne nous substituons cependant pas pour autant aux organes existants, comme les assistants de justice ou les services d’aide aux victimes des zones de police. Les victimes peuvent nous joindre via une ligne téléphonique spécifique : 081/821.321. Cinq : la présidence, le secrétariat et la logistique du Conseil supérieur wallon de la sécurité routière, l’organe qui a préparé les 76 recommandations présentées en 2012 au gouvernement wallon lors des états généraux de la sécurité routière ; ce conseil préparera les recommandations suivantes pour les futurs états généraux de 2017.

 

Quels types d’actions menez-vous ?

P. DW. - Les plus visibles sont les campagnes de sensibilisation. Nous en avons déjà mené 5 cette année dont celle en cours sur le port de la ceinture intitulée « Tout le monde la boucle ! ». Tous les éléments de la campagne et de nombreuses autres informations utiles sur la sécurité routière (vidéos, dépliants en téléchargement gratuit…) se retrouvent sur notre site : www.tousconcernés.be. Globalement, pour remplir l’ensemble des missions, l’agence occupe une quinzaine de personnes. Une large majorité de celles-ci bénéficient d’une expérience de 10-15 ans en matière de sécurité routière.

 

Comment s’organisent vos relations avec les différentes autorités publiques ?

P. DW. - Nous avons énormément de contacts avec la Police fédérale, les zones de Polices locales, etc., notamment pour notre mission en lien avec les contrôles et les sanctions dans le cadre des campagnes de sensibilisation. Par ailleurs, nous avons des relations étroites avec les directions des Routes et de la Mobilité de l‘administration publique wallonne. Progressivement aussi, nous associons les autorités locales lors de nos campagnes de sensibilisation. Nous avons notamment développé « BackSafe », un label sécurité routière pour les lieux de fête qui est également ouvert aux autorités publiques.

 

Plus d’infos :

www.awsr.be

www.tousconcernés.be

info@awsr.be