Différents acteurs doivent fonctionner ensemble et les utilisateurs avoir confiance dans le système, même dans les situations extrêmes. La gestion des réseaux de distribution de gaz et d’électricité est assurée par des opérateurs de services d’utilité publique. 

 

Quels sont les défis de votre secteur ? 

« Nous devons avant tout faire en sorte que les réseaux de distribution soient fiables et sûrs, souligne Isabelle Callens, responsable Communication du principal gestionnaire de réseaux de distribution (GRD) de Wallonie. La garantie d’approvisionnement du citoyen est la priorité numéro un. Pour cela, nous devons investir, mais de manière raisonnable afin que les tarifs payés par les utilisateurs le restent également. »

 

Quelles sont vos forces, en tant qu’opérateur de services publics ? 

« Je dirais notre capacité à avoir une vision à long terme sur ce qui est favorable pour la Wallonie aujourd’hui et demain. Adapter nos métiers au développement du renouvelable est un défi majeur. Pour que le marché continue à bien fonctionner, avec une production d’énergie à la fois plus intermittente et moins prévisible, nous allons introduire de nouvelles technologies, apporter de l’intelligence, du « smart » dans les réseaux… Bref, innover et dessiner un nouveau paysage de la distribution. »

 

On parle de pénurie d’électricité pour cet hiver. Quel est le risque ? 

« Ce risque existe, particulièrement en cas de vague de froid généralisée, puisque la Belgique est devenue importatrice d’électricité. Une pénurie électrique survient lorsque l’équilibre ne peut plus être assuré entre la production et la consommation. Et dans ce cas, le réseau peut s’effondrer totalement. On parle alors de black-out. Pour garantir l’équilibre, les autorités fédérales et Elia ont établi toute une série d’actions. Et si ce n’est pas suffisant, on passera au délestage. »

 

C’est donc le dernier recours ?

« Effectivement. Il s’agit d’une coupure contrôlée dans des zones délimitées, utilisée en dernier recours pour préserver l’intégrité du réseau. En cas de décision de délestage, l’approvisionnement sera interrompu et au terme de la période de coupure, les GRD rétabliront l’alimentation électrique dans les délais les plus brefs tout en veillant à la sécurité des installations et des personnes. C’est notre mission de service d’utilité publique. »